© 2019 par Bélézia. Créé avec Wix.com

Le Globe des Échos d'Ombre.

Folio 38

L'évasion

 

 Vous et vos comparses êtes enfermés dans deux cellules différentes. Depuis que vous vous êtes réveillé et avez constaté que la protection de Magie de Lumière vous empêchait toute téléportation (et que, de toute façon, vos armes sont déposées hors des cellules), vous remuez vos idées afin de trouver un moyen d’évasion, quel qu’il soit. Pour ne pas mourir, vous êtes prêt à tout. La nuit est tombée, la lune vous blêmit le visage et les gardes fatigués se posent parfois contre les barreaux sans prêter gare... À un moment, l’un d’eux, qui semble moqueur depuis tout à l’heure s’approche étonnamment prêt de votre cage, son air nonchalant trahit sa stupidité, surtout parce que vous êtes rusé, discret et revanchard. Si une occasion de se libérer en étranglant le garde peut se présenter, d’un autre côté vous ne pouvez pas forcément faire confiance au groupe qui vous côtoie, parce qu’il s’agit de soldats de Goldar et que la trahison pour avoir le pouvoir est vite arrivée. La question, après avoir tué le garde, est de savoir si vous êtes prêt à planter vos comparses ou si vous voulez partir seul ? C’est un choix difficile et assurément déterminant pour votre futur...

 

S’enfuir seul !

S’enfuir avec les autres soldats ?