© 2019 par Bélézia. Créé avec Wix.com

Le Globe des Échos d'Ombre.

Folio 68

Termina-tacite

 

 Sous les draperies de granite et de calcaire, vous vous faufilez tel un reptile, le sentier semble se poursuivre tout droit comme un passage artificiel mènerait à l’objectif ultime avec aisance. Il semble, d’ailleurs, que vous soyez presque arrivé, la lueur fantasmagorique qui émane d’une succursale vous appelle à la joie. Et l’ombre qui se meut juste à côté, et qui n’est pas la vôtre, ne vous affole même plus. Et pourtant il aurait fallu ! L’un des traîtres de vos rangs, juché dans cette salle depuis qu’il vous a traqué, sourd derrière votre oreille avec une finesse incomparable, invisible comme une ombre. Sa lame, avec langueur, sort de son fourreau, un rictus affreux se dessine sur les lèvres du manant qui la brandit... Et tandis que vous zyeutez, heureux, la lueur bleue, une pointe vient vous perforer le cœur, tacite : à tel point que vous ne pûtes pas vous en rendre compte. Essoufflé, haletant, vous vous répandez sur le sol fossilisé, vous voyez trouble, vous tâtonnez en cherchant un chemin, du secours ! Hélas, il n’y a là que des railleries, insupportables, qui ne font que vous faire crouler davantage. Votre sang et votre vie s’écoulent, bientôt, vous ne voyez plus rien, normal, la mort vient de vous arracher au sol...

 

FIN DE PARTIE